Equipe ATLEC - SITE LATPPAM

Aller au contenu

Menu principal :

Equipe ATLEC

Equipes de recherche

 

Présentation de l’Equipe n°: 01

Amélioration des techniques de lutte contre les ennemis des cultures

ATLEC

Département d’Agronomie de Batna

Nadia LOMBARKIA

Liste exhaustive des membres de l’équipe par grade

Nom & Prénom

Grade

Spécialité

Structure de rattachement

Nadia LOMBARKIA

M.C.

Agronomie

Université de Batna

Oussama Ali BENSACI

M.A.

Agronomie

Université de Batna

Ilhem BOUHIDEL

M.A.

Agronomie

Université de Batna

Khadra BOUSSAAD

M.A.

Agronomie

Université de Batna

Objectifs d’ensemble:

    L’objectif visé essentiellement par le travail de cette équipe est l’amélioration des techniques de lutte surtout chimique contre les ennemis et les maladies des plantes.  Cette équipe va essayer d’introduire des métabolites secondaires produits par le végétal lui même, des extraits de plantes, de champignons endophytes comme des synergistes associés aux pesticides afin d’améliorer leur efficacité et réduire par conséquence la fréquence de leur utilisation. Elle va essayer également d’augmenter le niveau de résistance de la plante par la proposition d’une ration équilibrée en matière d’apport d’engrais, de fumier et d’eau d’irrigation.




Fondements Scientifiques:

  • Exploitation des métabolites secondaires des plantes (polyphénols) dans le cadre de la lutte chimique contre les ennemis des plantes.

  • Association de certaines substances exogènes (saccharose) avec des molécules chimiques pour la lutte contre certains ravageurs clés des cultures.

  • Caractériser la diversité des champignons endophytes, rhizosphériques et phyllosphériques chez les principales plantes cultivées et naturelles dans la région des Aurès.

  • Sélection des taxons fongiques ayant des potentialités en matière de protection des cultures.

  • Usage éventuel des champignons rhizosphériques comme bio-assistants à la germination des semences dans les sols pauvres et défavorisant.

  • Développement de formulations qui permettent la stabilité des biopesticides, biohydogels pour enrobage des semences et boutures.

  • Etudier les degrés de compatibilité de ces bio-intrants avec les systèmes de productions.

  • Recherche de doses optimales d’éléments fertilisant majeurs (N.P.K.) qui peuvent contribuer à la résistance des plantes à leurs ennemis.



Copyright 2014 © LATPPAM
Université de Batna avenue Chahid Boukhlouf 05000 Batna -Algérie -
latppam@univ-batna.dz

 
Retourner au contenu | Retourner au menu